Conseil du jour

Il a men nwen teb3et iwellihen n yghallen n usellek suite à des erreurs de prévention en matière de sécurité, l’absence d’une bonne aération  et la  mauvaise utilisation des appareils de chauffage et chauffes bain mis en cause dans de nombreux cas signalés. La baise de température favorise l’utilisation mas

Météo
Météo

Protection civile : Le colonel Boualem Boughlef nouveau patron des tuniques rouges

reporters/ Fayçal Djoudi

Le colonel Boualem Boughlef a été nommé, hier, au poste de directeur général de la Protection civile. Ce haut gradé avait également occupé le poste de directeur de la Protection civile de Médéa et de Ghardaïa. Il a également été inspecteur à la direction générale.


On connaît le nom du nouveau patron des « Tuniques rouges ». Il s’agit du jeune colonel Boualem Boughlef, un enfant de la boîte, qui succède ainsi au colonel Mustapha Lahbiri qui, lui, avait occupé le même poste de 2001 à juin 2018, avant qu’il ne soit désigné, en juin dernier, au poste de directeur général de la Sûreté nationale (DGSN).
Il a été installé, hier, par le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, M. Noureddine Bedoui, lors d’une cérémonie organisée en son honneur au niveau de la direction générale de la Protection civile.
Intervenant lors de cette rencontre, le ministre a déclaré : «Nous sommes honorés de cette nomination.» Soulignant le haut niveau et le professionnalisme des éléments de la Protection civile qui maîtrisent avec brio les manœuvres, il a exhorté le nouveau patron «à redoubler d’efforts pour servir la patrie». Pour sa part, l’ex-directeur général de l’institution, le colonel Mustapha Lahbiri a adressé un message de félicitations à son ancien élément. Il avait le cœur gros, vu qu’il a passé près de 20 ans dans ce corps constitué. «Je peux dire que j’ai réussi ma mission, vu que j’ai fait quelque chose dans cette institution», a-t-il déclaré lors de son intervention. Avant d’ajouter que «c’est pour cette raison que le ministre de l’Intérieur m’a confié la direction de la Sûreté nationale». «Je reste le moudjahid et le militant pour la République», a-t-il conclu.
Un « CV » bien rempli
Très expérimenté dans le domaine de la Protection civile, Boualem Boughlef a commencé sa carrière en 1991 au sein de l’institution comme officier. Durant la période s’étalant entre 1991-2001, il a occupé plusieurs postes de responsabilité dans la wilaya de Médéa dont celui de chef d’unité principale. En 2001, il a été nommé directeur de la Protection civile de la wilaya de Ghardaïa, où il est resté huit ans. Il s’est illustré lors des inondations d’octobre 2008, qualifiées «d’exceptionnelles», où ses éléments ont fait preuve d’un grand courage et de grands sacrifices, armés d’une forte détermination pour être, inlassablement au secours des citoyens. En 2009, il a été nommé comme directeur de la wilaya de Médéa. Durant sa période de gouvernance, plusieurs unités ont été créées au niveau de la wilaya dont l’unité spécialisée situé à Ouzera, à 5 km du chef-lieu de la wilaya de Médéa. Cette unité est une première dans les annales de la Protection civile, vu que cette dernière est composée de 6 spécialités. On trouve, entre autres, la colonne mobile, qui a pour mission de lutter contre les feux de forêt, une équipe de plongée, pour le sauvetage et le repêchage dans les milieux aquatiques.
En 2016, il a été promu au poste d’inspecteur à la direction générale de la Protection civile, poste qu’il a occupé jusqu’à ce jour.

http://www.reporters.dz/actualites/der/item/104071-protection-civile-le-colonel-boualem-boughlef-nouveau-patron-des-tuniques-rouges

Revue El HIMAYA
La video de l'actualité