Conseil du jour

Il a men nwen teb3et iwellihen n yghallen n usellek   L’intoxication au monoxyde de carbone, présente un danger permanent lors de l’utilisation d’appareil de chauffage défectueux ou contrefait. Avant chaque hiver faite vérifier votre chauffage par un technicien qualifié Penser toujours à ventiler votre logement lors de l’ut

Météo
Météo

Journée Mondiale de la Protection Civile, Message du Dr. Vladimir Kuvshinov, Secrétaire Général de l’Organisation Internationale de Protection Civile

Journée Mondiale de la Protection Civile, Message du Dr. Vladimir Kuvshinov, Secrétaire Général de l’Organisation Internationale de Protection Civile “Protection civile et les institutions nationales pour une gestion plus efficace des catastrophes”

Chers amis et collègues,

Le 1er mars est un jour très important pour tous les corps de la protection/défence civile. En 1990, l'Organisation Internationale de Protection Civile (OIPC) a désigné le 1er mars comme la Journée Mondiale de la Protection Civile et, depuis 1990, elle a été célébrée chaque année par un nombre croissant de pays depuis.

La célébration de la Journée mondiale de la protection civile vise à sensibiliser le public à la protection civile et à la gestion des urgences afin de mieux préparer la population à se protéger en cas d'urgence et à réduire les risques de catastrophe. Les célébrations ont un objectif différent chaque année, et le thème pour 2018 est «La protection civile et les institutions nationales pour une gestion plus efficace des catastrophes».

Aujourd'hui, compte tenu des conditions difficiles de la vie moderne, tous les pays s'entendent pour dire que la protection contre les catastrophes et la sécurité nationale sont indissociablement liées et que la protection contre les catastrophes naturelles et celles dues à l’homme doit rester une priorité absolue dans la politique nationale afin d’assurer le bien-être et la sécurité de leurs peuples et territoires. Un élément crucial de cette politique doit consister à mettre en place des dispositifs juridiques nationaux appropriés visant à limiter les risques de catastrophes, à préserver des vies et à réduire les pertes matérielles.

L'expérience au niveau international a montré que la meilleure façon d'accroître l'efficacité de la gestion des catastrophes et des urgences est de créer un système national de gestion des catastrophes dans chaque pays pour coordonner les activités des autorités locales, régionales et nationales chargées de la prévention, de la réduction et de la prévention des risques ainsi que de la réhabilitation.

Un système national moderne de gestion des catastrophes doit être capable d'accomplir de nombreuses tâches difficiles: le développement de normes juridiques et règlementaires; la préparation du public; prévision d'événements; évaluation de l'ampleur des situations d'urgence et des conséquences socio-économiques; réduction des catastrophes et réhabilitation. L’autre rôle central est le développement de la coopération internationale dans le domaine de la protection de la population et des territoires.

Pour réaliser ces tâches importantes et complexes, chaque pays devrait s'efforcer de créer un centre national de gestion des catastrophes afin de coordonner les activités des organismes gouvernementaux et des services nationaux et municipaux dans le cadre de son système national de gestion des catastrophes. De nombreux États membres de l'OIPC disposent déjà d'un système national de gestion des catastrophes, ainsi que d'un centre national de gestion des catastrophes, et ils fonctionnent bien. D'autres sont en train de les établir ou de les planifier.

Aujourd'hui, avec le soutien de ses États membres, l'OIPC apporte une contribution importante à ce travail à l'échelle mondiale à travers la création du Réseau mondial des centres de gestion des catastrophes. Ce réseau facilitera l'échange d'informations sur l'évolution des risques de catastrophe et des situations d'urgence et la coordination des mesures prises en temps voulu pour les contrôler ou les éliminer.

L'OIPC a toujours fait tout ce qui était en son pouvoir pour aider les États membres à créer des structures nationales de défense civile modernes, à améliorer leur efficacité, à former du personnel qualifié et à éduquer la société civile sur les mesures à prendre en cas de catastrophe. Dans les années à venir, nous continuerons à compter sur le large soutien des États membres pour réussir dans ces domaines clés.

Les défis et les menaces croissants causés par le changement climatique continueront sans aucun doute à créer de sérieux obstacles à un développement social et économique stable tout au long du XXIe siècle. Par conséquent, il est du devoir de tous les pays de prendre des mesures sérieuses pour renforcer leurs structures de protection/défence civile et pour renforcer les compétences de leur personnel spécialisé. Le maintien d'un système national de gestion des catastrophes solide et efficace devrait être considéré comme une composante intégrale de la politique de sécurité nationale et un soutien précieux pour le développement durable aux niveaux national, régional et international.

En ce 1er mars 2018, alors que nous célébrons la Journée mondiale de la protection civile, nous ne faisons pas que planifier l'avenir, nous nous souvenons aussi des victimes du devoir – le personnel de la protection civile, les pompiers et les sauveteurs dont les actions s’inscrivent comme des exemples durables de courage, de patriotisme et d’abnégation.

Je voudrais également remercier tout le personnel de la protection/défence civile, les pompiers et les sauveteurs dans le monde entier pour le travail qu’ils effectuent pour assurer la sécurité de la population de leurs pays. Merci pour votre dévouement et votre attachement au devoir!.

Media/upload/file/1519218573_World_Civil_Defence_Day_2018.pdf

Revue El HIMAYA
La video de l'actualité